Lorsque l’on parle de rêve en orientation, il arrive que certains parents s’inquiètent à l’idée que leur enfant va “rêver” en cherchant son orientation.
 «Vous comprenez, mon enfant rêve déjà assez comme ça  il est temps qu’il descende sur terre et se mette au travail. Il ne travaille pas assez” ou bien “Ma crainte est  qu’il reste dans son rêve sans être conscient des réalités ! »

Ces craintes sont bien légitimes pour des parents. Alors pourquoi les adultes professionnels de l’orientation parlent-ils si souvent de rêve ?

Le rêve est un formidable outil de projection, il favorise la mise en action

 « Mon problème, c’est que je n’arrive pas à me projeter moi ! »  est une phrase souvent prononcée lors des  premières séances d’orientation.

La personne a alors le sentiment que “ça coince” , ou  que “c’est gênant” pour elle… comme si ce n’était pas “normal” de ne pas avoir de projet alors qu’à côté, les copains, eux « savent ce qu’ils veulent faire ou savent depuis toujours ».

“Pour mes copains, c’est facile, ils font comme leurs frères, ou comme leurs parents, parce que dans leur famille ils font tous ça » .

Alors, au fil des séances, après avoir mis à jour les forces et les talents, des envies commencent à émerger… Sans être dans un “rêve” précis, on parle tout simplement d’espoirs, de projets, d’envies, parfois même  «contribution au monde ».
Quand les mots ne sont pas là, on crée des tableaux de vision : “comment je me vois demain ?”  à partir de collages, de techniques toutes simples qui permettent d’exprimer les envies, les ressentis pour lesquels on ne trouve pas toujours de mots, lorsqu’on y “réfléchit”.
Ces techniques en disent beaucoup sur les rêves et les envies, les espoirs et ce sont tous ces mots et toutes ces images qui permettent de rêver et de se projeter car on parle alors avec le cœur.
Lorsque l’on fait des exercices de projection, il est utile de préciser : “pour cet exercice, on lâche la tête, le mental, et c’est à l’endroit du coeur que cela va se passer” .

Et il se passe alors de belles choses … car le coeur sait dire ces choses «extra-ordinaires », celles qui permettent de se projeter, d’avoir juste “envie d’y aller”.

Quand on parle de rêve en coaching d’orientation, c’est un peu comme imaginer la destination de ses rêves, pour ensuite : – pouvoir établir le plan pour y parvenir,  “la route” pour y accéder programmée dans son GPS intérieur – réfléchir aux bonnes affaires à mettre dans la valise (les études ;))

Comment passer du rêve à la réalité ? L’objectif est grand, les étapes sont accessibles.

Se connecter à son rêve, à ses espoirs en les imaginant, en les dessinant, en les visualisant…les formuler puis enfin,  oser les partager, permet à la personne de se projeter.
Cette dynamique donne comme une “intention” au  cerveau, ce qui automatiquement agit sur la volonté, et augmente l’engagement … et donc les chances de succès.

 

Quand je sais où je vais et quand je comprends pourquoi j’y vais parce que j’ai identifié ce qui est important pour moi dans ce but, cela me donne confiance pour y arriver.Quand je partage et que je sens  la confiance de mon entourage, cela me donne envie de travailler, d’écouter de persévérer.

En coaching d’orientation, on définit alors le “Comment”

Comment  vais-je y accéder ? Quels sont les chemins possibles ?
En fonction de ma situation, d’où j’en suis, de mon dossier scolaire, de mes besoins, quel va être le chemin le plus cohérent pour moi ?
Quels sont les obstacles que je pourrais rencontrer ? Comment les surmonter ?
Quelles ressources j’ai déjà (compétences) quelles sont celles qui me manquent, que je vais devoir acquérir ?
On établit ainsi la liste d’actions, d’étapes à planifier, plusieurs voies sont souvent définies, hiérarchisées, et posées, jusqu’au moment du choix.

 

 Petit à petit, j’ancre mon rêve dans la réalité

Dans un enjeu d’orientation avec une difficulté à se projeter au départ, parler de rêve (visualisation)  et poser les différentes possibilités (ancrage dans la réalité), permet de libérer. L’envie d’aller de l’avant est libératrice, elle s’installe et devient source de motivation.

 

Tu penses que tu n’as pas de rêves ? Comme ces élèves et étudiants, amuse-toi à répondre à la question : “Pour toi, c’est quoi un rêve ? “

“C’est savoir ce qu’on aime faire et ce qu’on peut faire” ( compétence appétences)

 “C’est s’ouvrir au monde, trouver ce qui nous convient, en fonction des combats qu’on a envie de mener” “C’est trouver ce qui nous passionne” 

“C’est juste une façon de voir le monde” 

“C’est trouver la réponse à la question : Qu’est ce qui tous les jours ferait que je suis prêt à me lever ?” “C’est aider les gens à être heureux dans leur vie” «C’est un objectif qui est très lointain, mais que je veux à tout prix atteindre” 

 “C’est une vision , ma vison de moi dans le futur » 
«C’est ce à quoi la vie nous appelle” 
«C’est avoir l’ambition de changer le monde »
 «C’est la part que vais apporter »
 «C’est ce quelques chose d’extra-ordinaire que je veux rêver toute ma vie ou un  seul petit moment,  mais qui va me donner envie à chaque fois que j’y pense” 
“C’est quelque chose qu’on veut et qu’on va réaliser”

Inspirations…

«La motivation c’est quand les rêves enfilent leurs habits de travail.» – Benjamin Franklin

«Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.»- Jacques Brel

“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager”- Walt Disney

«Pensez grand et n’écoutez pas les gens qui vous disent que ce n’est pas réalisable. La vie est trop courte pour penser petit. » – Tim Ferriss

«C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore.» – Anatole France 

“Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait pas où il va.” – Goethe 

3 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer2
+1
Partagez